Conseils aux sportifs

Sportifs : 10 conseils pour bien manger
Lors de la pratique d’un sport, chacun y va de sa formule, de son «truc». Bien des idées fausses circulent. Certaines sont sans conséquence, d’autres plus dangereuses, notamment celles qui touchent à l’hydratation.

1. Un sportif doit doubler ses portions de viande

Faux : il est certes utile d'en consommer régulièrement, ne serait-ce que parce que c'est une très bonne source de fer (dont les besoins sont élevés chez les sportifs), mais une alimentation riche en viande n'augmente pas la masse musculaire, et n'améliore pas les performances.

2. Il faut manger beaucoup de sucre quand on fait du sport

Faux : le sucre entre, bien sûr, dans la ration du sportif. Mais attention aux excès, qui peuvent déséquilibrer l'alimentation et provoquer des hypoglycémies réactionnelles et des "passages à vide".

3. Pendant le sport, il faut limiter les boissons pour ne pas avoir les jambes "coupées"

Faux : un apport hydrique insuffisant rend, au contraire, l'activité sportive difficile et pénible, et peut provoquer des troubles graves.

4. L'activité sportive augmente le besoin de magnésium

Vrai : le magnésium est utilisé pour la contraction musculaire et le métabolisme des glucides. Un sportif a donc intérêt à privilégier des aliments à haute teneur en magnésium (légumes verts, céréales complètes, fruits secs oléagineux, chocolat…), et certaines eaux minérales riches en magnésium (Hépar, Badoit, Contrex, Saint Antonin…).

5. On recommande de prendre du bouillon de légumes après une épreuve sportive

Vrai : c'est une excellente façon de se réhydrater, tout en aidant l'organisme à reconstituer ses réserves minérales.

6. Le café permet d'améliorer les performances sportives

Faux : La caféine apportée par le café stimule la vigilance et peut parfois améliorer les réflexes. Mais, à forte dose (variable selon les individus), elle peut aussi provoquer maux de tête, nausées, tachycardie…

A noter : la caféine à dose pharmacologique pourrait permettre une économie du stock de glycogène, en mobilisant les acides gras libres. C'est pourquoi elle est maintenant inscrite sur la liste des produits dopants : le seuil autorisé (12 µg/ml) permet de distinguer une consommation "normale" d'une charge pharmacologique.

7. Pour augmenter la force musculaire, il est utile d'ajouter des protéines en poudre à l'alimentation

Faux : les muscles se développent d'abord grâce à l'activité physique. Et dans une alimentation bien équilibrée, l'apport de protéines est largement suffisant, même pour les sportifs.

8. Il faut consommer des fruits secs

Vrai : ils constituent une excellente collation énergétique grâce à leurs sucres naturels aisément assimilables. Ils apportent, de plus, des minéraux très utiles pour l'activité musculaire (potassium et magnésium notamment). A consommer sans hésiter !


9. Un supplément de vitamines est nécessaire pour les sportifs

Faux : une alimentation bien équilibrée permet de couvrir l'ensemble des besoins vitaminiques des sportifs. Ce n'est que dans des cas particuliers qu'il peut être utile de renforcer l'apport alimentaire par un complément médicamenteux.

10. Quand un enfant fait du sport, il faut limiter les boissons qu'il prend, pour qu'il ne transpire pas trop

Faux : ce serait une grave erreur ! Il faut, au contraire, inciter l'enfant à boire suffisamment. Quand on se dépense physiquement, la température du corps augmente : la transpiration est un mécanisme de régulation très utile qui permet d'éviter le "coup de chaleur".

LE COMPORTEMENT DES PARENTS
Quelque soit la situation, ou les problèmes rencontrés, vous vous devez d'adopter une attitude modérée et de mesurer vos propos.
Avoir toujours à l'esprit que le football est un jeu (au delà du résultat), la manière et le plaisir sont prioritaires.

Applaudir les bonnes actions de votre équipe mais également complimenter l'équipe adverse (démontrer le respect que vous témoignez à l'adversaire) .


S'interdire toute violence physique ou verbale, envers les arbitres, les éducateurs, les autres parents, les supporters et a plus forte raison les enfants.


Encourager et réconforter les enfants même en cas de défaite ( c'est une étape nécessaire à la réussite) .


Aller les voir jouer, soutenez son équipe, mais laissez son éducateur diriger, et gérer son groupe. Vos enfants ne doivent avoir qu'un référant à écouter.

Ayez toujours vis a vis de vos enfants une attitude positive !
Modérer vos propos par rapport à ses performances qui sont très variables au cours de la saison.
Nos éducateurs sont diplômés et compétents et l'on prouvé à travers un travail concret depuis des années (niveau de jeu et de compétition, qualité des joueurs formés, joueurs devenus professionnels, résultats sportifs, variété des entraînements proposés). Vous devez les laisser travailler dans la sérénité et vous abstenir de toutes critiques auprès de vos enfants.
Equipement souhaitable pour l’entraînement et les matchs
Les enfants doivent être correctement couvert pour l'entraînement.
Un short ou pantalon de survêtement


Des chaussures de football adaptées à la surface.


Une paire de protège tibias (obligatoire aussi bien pour les matchs que l'entraînement)


Un maillot de foot ou un tee shirt, un sweat


Un coupe vent ou veste de pluie (toujours dans le sac)


Un serviette de bains , un produit douche et claquette

L'hiver, des gants, un bonnet ou un cache oreilles
Une bouteille d'eau
Pour les gardiens de but , Gants, pantalon et maillot matelassés, protections (coudières et genouillères)
Des affaires de rechange

Pour une bonne hygiene, vos enfants doivent prendre une douche ou au minimum s'essuyer et se changer après l'entraînement et après les matchs. Pensez également à lui donner un petit "en cas" (barre céréalière).
Il est déconseillé d'emmener à l'entraînement ou au match des objets de valeur, bijoux, téléphone portable, lecteur MP3 ou tout objets dangereux.



Bien manger pendant toute la saison de foot !

Vous êtes inscrit dans un club de foot, et vous enchaînez entraînement et compétition… Attention, vivre toute une saison nécessite une alimentation adaptée. Car il faut pouvoir tenir la distance avec les changements de saison, et adapter ses repas en fonction du calendrier. Pour éviter le coup de barre, découvrez les secrets de la footballo-nutrition !

Lors de la saison de football, bien s’entraîner c’est aussi bien manger !

Une bonne alimentation toute l’année
Pour réussir une bonne saison de football, bien manger est essentiel. Bien sûr, les apports énergétiques doivent constituer une part importante des repas. Il faut privilégier les sucres complexes (connus sous le nom de sucres lents) comme ceux présents dans les pâtes, le riz, le pain ou les pommes de terre, mais il ne faut pas se focaliser uniquement sur ces aliments. Car les secrets de la forme se trouvent dans une alimentation variée : des fruits et légumes pour les vitamines et minéraux, de la viande ou du poisson pour les apports en protéines (indispensables pour les muscles) et en fer, des produits laitiers pour le calcium... Durant toute la saison, il est indispensable de choisir des menus qui incluent tous
Sandro Ricciardi est devenu membre 1 mois
Esteban Baratte est devenu membre 1 mois
Alexandre Baratte est devenu membre 3 mois
Equipe U8-U9 et Equipe U6-U7 3 mois
Audrey ADRIAENSSENS 3 mois
Hervé BERTIN 3 mois
4-1
SOMAIN CHTS / SENIORS A 3 mois
SENIORS B / PROUVY EA et SOMAIN CHTS / SENIORS A : résumés des matchs 3 mois
0-3
SENIORS B / PROUVY EA 3 mois
Mickaël NIEWRZEDA et 15 autres 3 mois
BRUAY SPORT LOISIRS et 3 autres 3 mois
SENIORS B / PROUVY 3 mois
Match SENIORS B contre PROUVY 3 mois
SENIORS A 3 mois
FÊTE DE FIN DE SAISON U8/U9 - MARDI 27 JUIN 2017 : nouvelles photos 6 mois